Dimanche 15 Mai - La Bresse (88)

La Granfondo Vosges est de retour en 2022 au mois de mai pour sa 5ème édition et sera de nouveau qualificative pour les Championnats du Monde Granfondo UCI. Cette épreuve à succès s’il en est de la région Grand Est, vous donne rendez-vous pour une journée exceptionnelle en terres Vosgiennes au départ de la Station de La Bresse Hohneck. Comme à son habitude, elle vous proposera trois parcours différents (175km, 122km et 68km) pour répondre aux attentes de chacun. Vous savez ce qu’il vous reste à faire …

Au départ de la station de la Bresse Hohneck, vous rejoignez le col des Feignes pour une mise en jambe autour du domaine nordique de Lispach et son somptueux lac. Après un bref passage par La Bresse, vous enchainez plusieurs cols, courts mais intenses, avec quelques pourcentages très élevés.

Dans l’ordre, la Croix des Moinats (891m), les cols des Hayes et de Morbieux respectivement à 875m et 791m et enfin le Mont de Fourche (620m) via la route de la colline. Attention, il ne faudra pas se tromper de braquet sur ce premier tiers. Après tous ces efforts consentis, vous atteignez Plombières les Bains et quelques kilomètres plus loin un ravitaillement bien mérité.

S’enchaine une partie plus roulante d’une cinquantaine de kilomètres avec comme difficultés le col de la Demoiselle et le Pas de l’Âne. Le répit est de courte durée et le final s’annonce « costaud ». Vous vous attaquez au Haut du Tôt niché à 863m (plusieurs passages à plus de 10%) pour rejoindre le dernier ravitaillement. s’ensuit une descente rapide sur Rochesson et c’est déjà le col de la Grosse Pierre (954m) qui se dresse devant vous. De retour à la Bresse, vous abordez la dernière difficulté du jour : les 9 km de faux plat montant jusqu’à la station de la Bresse Hohneck (898m).

Km & dénivelés : 178 km | 3500 m/d+

https://www.openrunner.com/r/14298616

08:00 – Départ Granfondo

Devrait être présent : JC, Antoine, José, Ivan et David V

Encore quelques semaines d'entrainement avant le jour J !

Profil Col de la Croix des Moinats depuis La Bresse

Profil Col de Morbieux depuis Saulxures sur moselotte

Profil Haut du Tôt depuis Le Tholy

Profil Col de Grosse Pierre depuis Gerardmer

Uniquement à partir du Bas Rupt

Présence ECF et Classements :

classement ChronoRace

Classement Scratch Classement Caté Nom Prénom Catégorie Temps
259 22 DURAND J-CHRISTOPHE M45 05:58:14
527 79 GOUGEON ANTOINE M40 06:44:06
688 6 PUICERCUS JOSE M65 07:20:12
807 103 BODIN IVAN M50 07:51:33
814 91 VETU DAVID M45 07:53:46

 

 

 

 

 

Nbre de finisher : 992

Et les comptes rendus :

Voici "le traditionnel CR de la cyclo vosgienne que nous avons vécu à cinq hier avec au réveil, un ciel clair prometteur et une température fraîche qui fait se poser la traditionnelle question: manchettes ou pas vu qu'après une courte ascension peu pentue, nous descendons jusqu'à La Bresse par une route ombragée et donc, il me semble que seul JC part bras nus.

Nous ne le reverrons qu'à l'arrivée...
Nous entamons la montée du second col ensemble, puis Antoine part à son rythme, Ivan, David et moi naviguant dans les mêmes eaux et ce jusqu'au col du Mont de Fourche dont les forts pourcentages-trois ou quatre passages à 12%13%-provoquent notre séparation. David me rejoindra après le col de la Demoiselle et nous roulerons ensemble jusqu'au ravitaillement. 
Le temps du remplissage des bidons et de la vidange vessie, Ivan arrive et nous décidons de l'attendre et de repartir ensemble. Après un bon départ, sa glycémie s'est déréglée et il a donc été obligé de lever le pied.
David et moi assurons le rythme sur les portions de plat qui précèdent le sévère col de Bonne Fontaine qui va faire exploser le trio. Je lâche donc mes deux camarades et ensuite je vais gérer la fin de parcours plutôt compliquée avec le Haut du Tôt et des portions pentues qui pèsent à cause de la chaleur et la distance puis la Grosse Pierre-et la pierre voire les pierres j'ai plutôt l'impression  qu'elles sont dans les poches du maillot-et pour finir le faux-plat de dix bornes interminables pour atteindre l'arrivée.
Je finis bien décalqué alors que JC et Antoine commencent à s'ennuyer car ils nous attendent depuis un bon moment. 
Ivan arrive lui aussi bien entamé mais content d'avoir retrouvé ses jambes et d'avoir bien fini les vingt derniers km.
David a souffert de la chaleur sur la fin mais aussi du manque de distance et donc était satisfait d'avoir trouvé les ressources pour aller au bout.
 
Repas récupérateur avec échange d'impressions car contrairement à LBL chacun fait un peu cavalier seul mais nous sommes tous d'accord pour reconnaître que le parcours est exigeant avec des cols courts certes mais aux pentes irrégulières et trop souvent pentues qui ne permettent pas d'adopter un rythme régulier et la première chaleur....
 
Enfin, tout ça n'est rien à côté du raid de Titi....
 
Je passe la parole à mes compagnons de route qui comme vous l'avez compris n'ont pas forcément vécu la même journée. 
Bravo á tous et en particulier á JC pour sa performance et á Antoine qui a obtenu un bon résultat sur sa première cyclo.
 

RDV aux Trois Ballons enfin, pour certains...." José

 

"Que dire de plus … j’ai adoré cette cyclo, un beau temps, des potes, de bons cyclistes, des rencontres en chemin, une organisation au top et une médaille de finisher.

 

J’avoue que j’étais stressé, la nuit a été difficile avec mon cerveau qui m’a fait un revivre un best of de mes pires moments sur un vélo !!! (chaine qui casse, crevaison, chute, plus d’eau …). Mais le matin ça allait, j’avais préparé la veille mon équipement, il ne me restait plus qu’à profiter de cette nouvelle expérience !

 

De plus, entre David et JC, j’avais eu pas mal de conseils sur les choses à faire et à ne pas faire en course … spoiler alert … je n’ai pas tout respecté .

 

Au début j’étais super bien, même trop bien avec l’adrénaline, et je me suis dit qu’il ne fallait pas trop y aller pour pouvoir mieux tenir la longueur. La seconde montée m’a donné raison et j’ai repris un grand nombre de ceux qui m’avaient doublé en descente (niac niac niac).

 

Sur le passage à fort pourcentage, j’avoue que j’ai à plusieurs reprises vérifié ma cassette … oui, j’étais bien tout à gauche !!!

 

Lors des descentes je n’ai pas pris de risque, j’y très peu doublé, m’obligeant à freiner, je pense que je serai un peu plus rassuré pour la prochaine épreuve.

 

Les ravitos étaient bien. J’ai sauté le premier, mais les deux autres étaient attendus  !

 

En bref un ENORME merci à JC pour toutes les réponses à mes nombreuses, très nombreuses questions. Un ENORME merci à la Team, David, José et Ivan pour cette bonne ambiance et ces moments de galère ensemble !

 

On remet ça dans 2 semaines et demie !!!!!" Antoine