Samedi 16 Avril - Busigny - Roubaix (59)

Quelques heures avant les professionnels femmes et hommes, les amateurs venus du monde entier auront la possibilité de se mesurer à la légende de l’Enfer du Nord et à ses mythiques secteurs pavés comme le Carrefour de l'Arbre ou encore la trouée d'Arenberg.

Sur routes ouvertes à la circulation mais sécurisées par de nombreux bénévoles et motards, trois parcours de difficultés croissantes seront proposés. 70 km, 145 km ou 170 km, chacun trouvera une légende à sa mesure.

UN DÉFI SPORTIF, UN CHALLENGE HUMAIN

Tu seras seul en selle pour affronter les secteurs pavés les plus mythiques au monde. Mais le véritable esprit de Paris-Roubaix Challenge est de relever le défi entre amis et de franchir la ligne d’arrivée, sur le célèbre vélodrome de Roubaix, tous ensemble.

 

Etaient engagés cette année : Fabrice et David V qui ce sont élancés sur le parcours de 145km

 

Etr le parcours a été fait à une très bonne allure sous un temps excellent. Chapeau les artistes !!!  

 

Compte rendu :

"Départ de Paris à 4h, arrivée à Roubaix à 6h15,on récupère les dossards et on trouve une place de parking à 500m du départ ( super, tout se passe à merveille). 

Fabrice est très inquiet car un boyau quasi neuf n'est pas très fiable et ça ne loupe pas. 
Il gonfle ses boyaux et au bout d'1/4 heure, le boyau arrière est à moitié dégonflé. Nous voilà en train de changer le boyau sur le parking avant le départ. Fabrice est dans un état car il n'a pas de boyau de rechange. Il demande à une personne de l'Organisation le numéro de l'assistance. Elle le regarde avec des yeux...... Il est fou ce mec, il n'est pas encore partie qu'il veut déjà qu'on aille le chercher. On décide de partir sans numéro de téléphone ( si 18 ou 112), ni horaires de bus. On part dans la vague de 7h15, ça ne roule pas trop fort. Fabrice part devant. Moi, je reste dans un groupe de 5. 1ere heure : 31 de moyenne suffisant pour moi car il reste encore les pavés et 116 bornes. 
Au bout de 51 kms, 1er secteur pavé, la trouée d'Arenberg . sur les conseils de Titi, je pose juste mes mains sur le cintre et J'appuie sur les pédales pour rouler le + vite possible (29-30 au compteur). Effectivement, plus tu vas vite moins ça tape ( ils font chier ceux qui n'avancent pas....car pour doubler !!!!!) . À la sortie d'arenberg, je retrouve Fabrice. Après 3 ou 4 secteurs pavés, on se rend compte qu'on consomme énormément d'énergie et qu'il faut absolument récupérer entre les secteurs. Les transitions se font en peloton. Fabrice est toujours inquiet mais + on se rapproche de l'arrivée, + il commence, je dis bien commence !!!!! à se détendre.... 
Ma condition n'étant pas au top, je subis les 4- 5 derniers secteurs pavés et m'accroche à la roue de Fabrice à partir du 120 kms. 
On finira le parcours sous un beau ☀, avec une arrivée dans le Vélodrome de Roubaix sous les applaudissements. . Au total, on mettra un peu plus de 5h10 pour faire les 148kms.
En conclusion, les pavés, c'est comme dans les côtes, c'est chacun pour soi, il faut rentrer le premier pour ne pas être emmerder et il faut envoyer les watts.....Pour  ça, il faut avoir la Caisse..... 
J'ai pris énormément de plaisir, dommage qu'il m'en manquait un peu à la fin. Par contre,  Je ne regrette pas d'avoir fait le parcours en gravel. Et dire, qu'il y avait énormément de vélo à 10 000€ ( avec Fabrice, on était fou...). 
On a eu les conditions idéales. sous la pluie, je modifierai sûrement mon jugement... 
 
Après une frite fricadelle et une bière, le retour était joyeux... Fabrice avait le sourir et était détendu (je le comprends). 

Ce matin, j'ai les poignets douloureux... Bizarre.....   

David"

"Secteur N°4 Carrefour de l'Arbre

 
J'ai fait toute la sortie avec mon boyau de secours ayant crevé avant le départ.
Et donc sans possibilité de réparer aucune !!!
J'ai eu beaucoup de chance.
 

David le Roi du pavé me met 300 mètres dans chaque secteur, Une Machine !!!

Fabrice" https://www.strava.com/activities/6990409266