Du Mercredi 15 au Vendredi 24 Juin - de Fontainebleau (77) à Nice (06)

 Les organisateurs (AAOC-Wissous) se sont fixés comme première priorité de tracer un parcours inédit, alternant les difficultés, des cols différents, des cols considérés comme des ‘’monuments’’ du cyclisme, des panoramas et des sites dont la beauté gravera une nouvelle fois vos mémoires.

Et nos 3 mousquetaires, du plus canonique au plus jeune, Peter, LLS et Xavier, s'élanceront de Fontainebleau Mercredi.

 Une nouvelle fois 11 villes ont accepté d’accueillir le peloton de cette 20ème édition longue de 1400 km avec une dénivelée de 26000 m environ.

Etape Jour Villes Km Dénivelée m
1ère Mercredi 15 juin Fontainebleau – Bourges 175 800
2ème Jeudi 16 juin Bourges – Vichy 157 1275
3ème Vendredi 17 juin Vichy – Bourg-en-Bresse 185 2230 
4ème Samedi 18 juin Bourg-en-Bresse – Annecy 137 2750
5ème Dimanche 19 juin Annecy – Les Saisies 92 3000
6ème Lundi 20 juin Les Saisies – Alpe d’Huez 175 3830
7ème Mardi 21 juin Alpe d’Huez – Villard-de-Lans 107 2245
8ème Mercredi 22 juin Villard-de-Lans – Orange 188 2345
9ème Jeudi 23 juin Orange – Gréoux-Les-Bains 180 3015
10ème Vendredi 24 juin Gréoux-Les-Bains – Nice 180 2650
  Samedi 25 juin Retour Nice-Fontainebleau    

 Comme par le passé, et c’est la deuxième priorité des organisateurs, les participants bénéficieront d’une assistance adaptée au niveau de la Sécurité, l’Assistance Médicale, l’Assistance Technique, des Ravitaillements, du Transport Bagages etc. L’encadrement sera constitué une nouvelle fois d’un staff expérimenté, constitué en grande partie de bénévoles.

 Enfin, la troisième priorité de l’organisation porte sur la qualité de la restauration et de l’hébergement essentiels pour le confort et la récupération des cyclistes. Une attention particulière est apportée au choix des traiteurs et hôtels (en général 2 ou trois étoiles voire 4 étoiles)

 La réussite de ce nouveau challenge, personnel et collectif sera la résultante du courage, de la volonté et du dépassement de soi que chacun aura exprimé tout au long de ces 10 étapes (sans toutefois surestimer ses forces) avec en point d’orgue La Promenade des Anglais, fierté de la Ville de Nice.

 

Il faudra beaucoup de courage à nos Mousquetaires de l'ECF pour braver la canicule annoncée cette semaine !

On pensera fort à vous !

 

Samedi 28 Mai - Franconville (95)

Le Cyclo Club la Fontaine Franconville vous invite à la 3eme édition du Tour de l’Ile de France dans le cadre d’un brevet des randonneurs mondiaux de 300 kms. D’est en ouest, au large de l’urbanisation, le circuit d’un dénivelé de +2300m est varié en passant, entre autre, par la vallée de Chevreuse, la vallée du Morin, la Plaine de France, la foret de Montmorency. Vous traverserez le Val d’Oise, les Yvelines, l’Essonne et la Seine et Marne.

Et c'est Fabrice qui s'y est collé !

Il l'a terminé haut les mains non sans avoir passé quelques longues heures sur sa selle !

https://www.strava.com/activities/7217408161

et ci-dessous son compte rendu :

"BRM 300 ? 

En effet afin d’éviter les mésaventures de 2019 dans la procédure d’inscription au Paris-Brest-Paris je réalise l’année N-1 (2022) une série de BRM qui devrait je l’espère me permettre de me préinscrire pour le PBP de 2023.  

Il semblerait cependant que 300 ne soit peut être pas suffisant pour se mettre à l’abri … seulement 2500 dossards sur 7000 pour les frenchies.  

Alignés à 3 au départ avec Thierry et José, puis 2 puis …  

José a investi dans un nouveau GPS qui demande apparemment de la poigne pour être maîtrisé, en retard à 05h30 je décide de partir seul.  

C’est le BRM pour lequel je suis le plus motivé, car cette boucle Francilienne autour de Paris me rappelle la sortie organisée par Jean-Christophe l’année dernière et j’en garde un très bon souvenir.  

 

Le départ seul jusqu’à Gargenville à côté de Porcheville (La Centrale électrique au bord de l’autoroute de Normandie). Cependant je loupe le contrôle, mal habitué, car souvent des BRM ACP où une personne attend aux contrôles, ici ce n’est pas le cas et il faut aller chez un commerçant pour pointer son carton, un petit A/R de 10 km pour photographier le panneau de la ville et je repart direction Saint Léger en Yvelines, Boisé pas de vent soleil je roule seul mais très agréable, beaucoup d’animaux aperçus, mains en bas du cintre, ça file.  

Parti le dernier j’ai repris une poignée de concurrents, mais il y avait un groupe avec des bikes de CLM avec prolongateurs, ceux-là …  

Je dépasse un type qui s’accroche à mon maillot ECF, au contrôle à 125 on discute un peu et il s’avère que c’est le père d’un élève de Hubert et qu’il connait également Antoine du fait de son club ACBB. Il ne peut pas me prendre de relais, s’effondre en bosse mais au moins je fais mon rythme et il me tient compagnie sans sourciller sur le plat ; on est désormais 1,5 de ce fait, c’est déjà ça !  

En effet le monde est petit j’arrive au contrôle de 176 et là un collègue de la RATP me salue, on discute un peu, je le savais sur les BRM depuis quelques années.

Sympa cette rencontre, quel hasard quand même quand on y pense.  

Avec Sébastien, on sait que cette partie jusqu’à Dammartin en Goelle va être dure vent de face Nord… 85 km avant le prochain contrôle, sur nos terres d’entraînement Chatres, Neufmoutiers, Villeneuve etc. Hé bien ce n’est pas les moyennes auxquelles je suis habitué, Sébastien commence à cuire sévère et seul devant c’est usant mais je tiens le coup.  

Le travail de cette année commence à porter ses fruits, on a de l’endurance désormais et grâce au rythme impulsé par Jean-Christophe dans les sorties, je me sens super bien, juste moins vite, le mental est au top surtout à 1,5 c’est très important !  

Dernier pointage à Dammartin vraiment dur en solo je pense, le vent est bien établi avec des rafales mais alors pleine face sur ces longs bout droits … Certains sont seuls on les dépose, je pense à eux, il faut du mental c’est sûr.  

Puis les 50 derniers kil, bon on ne va pas se mentir, les routes de SM et du Nord … monotones, et très fréquentées par les voitures, ce n’est pas la partie que j’ai préféré.  

Arrivée à Franconville, sincèrement atteint, certes, mais pas cuit du tout, je pouvais poursuivre sans problème, je suis satisfait de ça.  

Pas du tout d’effondrement après 200 ni même 250, sans le vent la moyenne aurait été assez proche de 28/29 c’est certain.  

Je suis engagé sur l’AVM avec 276 km, bonne préparation même si ce n’est pas le même dénivelé bien sûr, Le Mental Le Mental ! " Fabrice

 

Samedi 14 Mai 2022 - Amiens (80)

Partez à la découverte de la baie de Somme en partant de la ville de Jules Verne et en sillonant le département sur 3 distances.

Faites une pause au Crotoye, en baie de Somme là où il a également vécu.

Fifi, tout nouveau "local" du grand ch'nord a participé à cette nouvelle randonnée sous un jolie temps.

https://www.strava.com/activities/7142207903