Dimanche 03 Juin - Bormio (Italie)

C'est un Week-end Italien qu'ont effectué FX, Francky et Fabrice.

Ils se sont rendus à Bormio pour effectuer cette GranFondo Gargantuesque en dénivelé avec en point de mire le Stelvio et juste avant le Mortirolo. Bête noire italienne qui fait peur avec ses 20km et 1500m de dénivelé à lui seul d'autant qu'il culmine à presque 2800m.

Le Mortirolo aura été le col le plus extrême avec des pentes à 20% par endroit et surtout des pourcentages avoisinant les 17,5% sur plusieurs centaines de mètres. Une vrai souffrance d'autant que la route est parsemé de plaque de béton et humide. Il a fallu bien s'agripper au guidon pour ne pas voir sa roue avant se lever et chuter et remonter les multitudes de cyclistes à pied à droite et à gauche de la chaussée.

LONG ROUTE

KM. 151.3 - ascent 4058 meters

The route:
Bormio – Teglio – Mortirolo – Bormio – Stelvio

http://www.granfondostelviosantini.com/en

Profil 3D : http://doarama.com/view/1259154

profil

Ils n'ont pas négligé la descente sur le retour après l'épreuve entre le Stelvio et Bormio. Ils sont restés lucides car elle était escarpée et très longue.

Tous les 3 ont réussis à terminer cette épreuve extrême en dénivelé et cols mythiques Italiens. Bravo les gars !

Voici les résultats :

Classement Scratch Classement Scratch KOM Classement Caté KOM Nom Prénom Catégorie Temps
718 467 54 DOUAY F-XAVIER M5 08:11:30
821 680 116 LARCHEVEQUE FABRICE M4 08:27:38
834 867 156 THEROND FRANCK M4 08:29:32

Nbre de finisher : 1296

 Temps sur chaque monté :

Nom Prénom Temps Teglio Temps Mortirolo Temps Stelvio
DOUAY F-XAVIER 0:25:03 1:19:29 1:57:02
LARCHEVEQUE FABRICE 0:23:26 1:19:56 2:18:11
THEROND FRANCK 0:27:34 1:35:23 2:15:06

  

 

 

 

https://www.strava.com/activities/1615473064

https://www.strava.com/activities/1615064757

https://www.strava.com/activities/1615715052

stelvio1stelvio2

Voici le compte rendu de Francky :

"

Bormio, petite station alpestre situé au nord de l'Italie proche de la Suisse, altitude1250 mètres, entourée de sommets entre 2500 et 3000. 

But du deplacement: la Granfondo Stelvio Santini Lungo soit 145 kms et 4200 de D+ puis 2 jours supplémentaires.

Objectif perso: 

1/ se faire plaisir dans un cadre magique. 2/ terminer l'épreuve qui est difficile pour un gros sac comme moi Dixit Fx.

3/enchaîner 3 jours consécutifs en montagne.

 

 

Arrivée le vendredi en fin de journée, c est loin depuis Paris. Retrait des dossards et du packaging course. maillot, gels, lampes, boisson.

Samedi, bricolage, petit tour, arrivée de Fabrice qui nous fait le briefing des % du Mortirolo et pasta party. On décide de rouler ensemble et de se retrouver après les cols car seuls les cols sont chronométrés. 

 

Dimanche matin départ 7h

il fait beau, température agreable, c'est bien organisé, dépôt de sac avec vetements pour l arrivée au sommet du Stelvio, sas dans les rues de la vieille ville, horaire respecté. Parfait.

Départ rapide par vague en légere descente, pendant 40kms. Pas de fous furieux. 

Ça roule vite, la route est belle, fermée à la circulation, des signaleurs partout, quand arrive enfin le 1er col, Teglio, je monte tranquille, la journée sera longue. Fabrice me double et je  retrouve Fx et Fab au ravito. Jean Luc  (pote de Fx ) vole étrangement.  

30 kms plus loin nous voilà au pieds du Mortirolo....et le début de mon calvaire. 

Juste après les cellules de chronométrage, un ane me regarde passer et me chuchote " Franckie, le Mortirolo c est pas pour les rigolos comme toi".

12 bornes toujours à plus de 10%, impossible de se mettre en danseuse car la roue arrière dérape, trop sur l arriere et tu fais du wheeling, un ecart et tu es dans le fossé, pas de point de vue, bref c est moche, dur, glissant, et ce n est pas tout.

Au 10 ème kilo le pompon.

une clairière ou tu vois à 200m et un mur.....de béton rainuré. Quasiment tout le monde mettra pieds à terre autour de moi sauf quelques costauds dont Fx et Fab. Moi je suis attaqué par 2 crampes au quadriceps en descendant de mon enclume. Je termine ce maudit col le moral dans les chaussettes. Il reste 30 bornes de faux plat montant et le Stelvio. Oups. Gloups. Monter mes 88 kilos dans cette saloperie c etait une ânerie. ..

Je retrouve me camarades, j 'attaque  les pizzas,  les sandwichs, les fraises et on repart. 

La remontée de la vallée est belle, vent dans le dos, on forme un petit groupe avec un  type qui nous emmène bien. 

 

Retour à Bormio, ravito, et le Stelvio en dessert. on repart tous les 3, rapidement Fx s'envole, Fab et moi roulons quasiment ensemble. Je gère les forces restantes. La route est fermée à la circulation, le paysage est superbe. A 10 kms de l arrivée, je m arrête faire des photos, manger, boire, je savoure ces quelques minutes. Jean Luc est a pieds, il a fait pschitttt.. Fab passe et monte à sa main. Je le repasse à 6 kms du sommet. Je termine les 3 derniers kilos avec la banane tellement c est beau. J'attends Fabrice sur la ligne. Et voilà casquette de Finisher sur la tête .

Quelques mètres plus loin, un bénévole te tends ton sac de vêtements, te propose à boire, service 5*.

Je retrouve Fx et on redescend à Bormio pour la pasta party..miam miam.

 

Conclusion: 130 kms de plaisir et 12 en enfer. Je suis un ane. J 'aurai du faire le parcours moyen sans le mortirolo et enfin un "BRAVISSIMO" aux organisateurs, Fléchage, ravito, logistique parfait..

Résultats: 

1/ Fx

2/ Fab

3/ ma pomme ravi de son ride

"

Et le rêve Italien a continué le lendemain :

Passo Gavia 2652m

https://www.strava.com/activities/1616448872

https://www.strava.com/activities/1616484022

Photo

 

puis le sur lendemain :

Bormio 2000 + Cancano

https://www.strava.com/activities/1618456724

Photo  Photo

Les veinards...